MUNICIPALE LYON. Un échec pour le maire EELV réélu de Grenoble, Eric PiolleLes maires de Paris et de Grenoble se sont affichés avec plusieurs édiles socialistes et écologistes, mardi, à Tours. Voire de certains, centristes à la fibre écologiste que l’alliance des Verts avec des formations plus à gauche peut rebuter.Rappelons-le, ces élections se déroulent à l’échelle de circonscriptions. Selon la justice, le contexte sanitaire a dissuadé une partie de l’électorat d’aller voter.Le député RN et maire de Perpignan a été battu samedi 11 juillet par une alliance des droites à la communauté d’agglomération, et n’a obtenu qu’une cinquième vice-présidence.Spécialiste de la géographie urbaine, Laurent Chalard analyse l’élection de l’écologiste Pierre Hurmic à la mairie de Bordeaux, qui était gouvernée par la droite depuis 1954.Venu de l’organisation humanitaire, le nouveau maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, a changé l’assemblée territoriale en nommant de jeunes militants aux côtés d’élus expérimentés.Entre exigence sociale, environnementale et démocratique, de nouveaux maires écologistes prennent le pouvoir, à Bordeaux, Strasbourg ou Besançon. Ceux qui pensent avoir pâti de l’abstention l’espèrent. Ces élections métropolitaines sont une première. Voici tous les résultats disponibles par arrondissement et secteur, dans notre grand direct consacré au 2e tour des municipales à Lyon.

Les élections à Lyon concerne la municipalité mais aussi la métropole. Seuls des résultats nets permettront de savoir qui sera le futur maire de Lyon, ou celui qui deviendra président de la métropole. Il avait été marqué par une très forte abstention.

Les résultats du premier tour des métropolitaines les ont placés en tête avec 22% des voix en moyenne. Surtout, des alliances se sont nouées récemment. Résultats métropolitaines : le second tour à Lyon et dans la Métropole Par Bertrand Enjalbal publié le 28/06/2020 à 11h10 actualisé le 30/06/2020 à 14h52 imprimé le … S’il y a une chose que l’on peut remarquer, c’est que Gérard Collomb, maire actuel qui briguait la présidence de la métropole s’est pris une douche froide lors de ce 1ertour des élections métropolitaines.

Dans le cas contraire, il … En sera-t-il de même pour les électeurs ? Chaque La droite de François-Noël Buffet s’est alliée avec Gérard Collomb (LREM). On pense à la droite notamment.

À droite, l’alliance pour ce second tour des métropolitaines (et municipales à Lyon) a eu du mal à passer dans les rangs des formations politiques. L’homme d’affaires bordelais Michel Ohayon reprend CamaïeuLes géants de la technologie américaine redoutent les conséquences des sanctions contre la Chine« Les espaces d’inventivité et de solidarité, nouveaux communs urbains, doivent pouvoir accéder à l’immobilier »Pourquoi une partie des Alpes est en train de s’effondrerFace à la sécheresse, des projets pilotes pour recharger les nappes phréatiques françaisesAu Liban, un système politique unique au monde (et en panne)Covid-19 : comment certains malades deviennent des supercontaminateurs« Le tribalisme et le business électoral, tares congénitales des démocraties africaines »« L’aveuglement du président biélorusse révèle sa profonde rupture avec la société qu’il prétend incarner »Présidentielle américaine : la moins conventionnelle des conventions« Lisa et le diable », de Mario Bava, est réédité en Blu-ray dans sa version initiale« La Nef des fous », best-seller inattendu aux Etats-Unis en 1962« Frantz Fanon, l’indocile » : l’héritage d’un penseur de la décolonisation, sur France Culture« 1870-1871 : la guerre franco-prussienne »: trois témoins, des archives photo et Paris bombardé, sur ArteS’aimer comme on se confine : « Il n’avait pas envie de venir et maintenant on va rompre »S’abonner, c’est contribuer aux discussions en apportant ses commentaires aux articlesDes élections municipales à la présidentielle, restez informés des temps forts de l’actualité politiqueComme tous les citoyens et toutes les citoyennes françaises, les Lyonnais étaient Pendant le mois de juillet, les 1 254 établissements publics de coopération intercommunale, qui exercent des compétences croissantes, ont élu leur président.L’ancienne ministre de François Hollande a ravi la mairie de la plus grande ville des outre-mer au président du conseil régional, Didier Robert.A la suite des municipales, la part des intercommunalités présidées par des femmes est péniblement passée de 7 % à 12 %. !!