Dans ce mode d'adressage, on donne l'adresse de la donnée en mémoire (RAM, ROM ou port d'E/S s'il est intégré à la mémoire). par l'opération que vous voulez effectuer.Il s'agit d'adresse d'une largeur de 16 bits (un mot). Généralement, les processeurs utilisant ce mode d'adressage utilisent une dizaine de bits pour encoder des opérandes. DessusPile représente un déplacement de 1024 par rapport à la base du segment Pile.

Par exemple, on peut avoir des registres flottants séparés des registres généraux. Ces dernières sont assez rébarbatives aussi une fois que l’on sait celles qui nous conviennent on a tout intérêt à les fixer une fois pour toute dans un fichier de commande. Ainsi le registre 16 bits AX peut être considéré comme l’adjonction de deux registres 8 bits AH et AL (H pour Certaines instructions dédient ces registres à des rôles spécifiques : Ce registre contient les flags, ce sont des bits qui basculent d’un état à l’autre en fonction des résultats de l’exécution d’opérations arithmétiques ou logiques. La première méthode utilise des registres modulos. Les DSPs disposent d'un mode d’adressage qui inverse tout ou partie des bits d'une adresse mémoire, afin de gérer plus facilement les calculs de FFT. Mode d’adressage direct, 3. Pour contourner les limitations du mode d'adressage indexé absolu, on a inventé le mode d'adressage Base plus index. (sauf pour le registre CS qui ne peut jamais être une destination) La liste ci-dessous inventorie toutes les manières d’utiliser l’instruction MOV : Dans cette liste les adresses ‘m’ sont spécifiées en plaçant entre cochets une valeur de l’offset et/ou des noms de registres. Au moment du branchement, le contenu du pointeur de programme est remplacé par l'adresse en question (si le branchement concerne un sous-programme, on sauvegarde le contenu du pointeur de programme). Mode d’adressage immédiat (littéral), 2. à cela un registre de données qui servira d'index de déplacement Certains processeurs DSP utilisent un registre pour stocker l'adresse de début, et un autre pour l'adresse de fin. Outre les instructions, le code source contient des directives aussi appelée “pseudo instruction” pour l’assembleur et l’édition de lien. L'adresse de la prochaine instruction à exécuter est contenue dans un registre spécial du processeur, appelé En adressage absolu, l'adresse de destination est donnée dans l'instruction ; on peut donc se rendre n'importe où dans la mémoire (programme). La vérification de l’exécution se fait avec le Turbo Debugger « TD ». Le processeur commute en mode protégé pendant qu'il charge Windows * ou tout autre système d'exploitation avancé. Et il se peut que les instructions soient cantonnées à un ensemble de registres : par exemple, on aura des instructions séparées pour les registres flottants et d'autres pour les entiers.
Une adresse étant codée sur 16 bits, la taille du champ opérande est donc de 2 octets. Adressage indirect à registre avec incrément ou décrémentAdressage indirect à registre avec incrément ou décrément Les bits de l'adresse du résultat sont partiellement inversés comparé aux bits de l'adresse normale. Avec ce mode d'adressage, les deux adresses sont adressées en utilisant le mode d'adressage indirect à registre post ou pré-indexé : l'incrémentation de l'adresse au retrait ou à l'ajout est effectué automatiquement. Il se calcule avec le mnemonicneg pierre-nicolas.clauss@loria.fr (LORIA) Cours Assembleur 8086 12 …

Tapez simplement TASM pour voir les options disponibles. Les Pentium et AMD actuels utilisent deux modes de fonctionnement : le mode réel et le mode protégé. Avec ce dernier, l'adresse du début du tableau n'est pas stockée dans l'instruction elle-même, mais dans un registre.